Activité à faire en Islande

L’Islande est beaucoup plus qu’une destination, c’est une aventure, telle est la phrase qui m’a été soufflée par l’une des personnes revenant tout juste de ce pays très spéciale ayant une beauté de paysage envoutante et unique au monde, théâtre de rencontres entre ses paysages lunaires et des endroits où opère la magie de la nature, mélangeant le froid de ses glaciers à la chaleur de ses sources thermales. Une chose est sûre, le voyage vers ce pays est devenu l’une de mes premières priorités.

Quelles activités pourrais-je faire en Islande ?

Les attractions et perspectives de loisirs ne manquent pas en Islande, que ce soit à Reykjavik pour visiter les sources thermales comme le blue lagoon, admirer les volcans et cascades, ou profiter pour nager dans le lac bleu, s’offrir un bain de culture en allant visiter les musées de Husavic, aller à la rencontre des baleines lors d’une excursion unique en son genre, ou faire des randonnées et expéditions à cheval histoire de découvrir un autre goût de l’aventure.

La ville d’Akureyri pourrait aussi être une destination très intéressante où je pourrai me balader autour du lac de Myvatn, voir les Cratère Viti, visiter la Zone volcanique de Krafla ou même aller au fameux jardin botanique de la ville, réputé pour sa variété de plantes et de fleurs de plusieurs centaines d’espèces différentes.

Quels endroits visiter en Islande ?

Les endroits intéressants en Islande ne peuvent pas se compter sur les bouts des doigts, pour ma part, j’opterai très certainement pour l’idée de commencer ma tournée par Reykjavik et visiter sa cathédrale d’Hallgrímskirkja , aller au bord du  lac Tjörnin , ou me rendre au pied du massif d’Esja.

Je continuerai ma balade dans les rues d’Akureyri  ou je pourrai visiter la maison natale du célèbre écrivain Jon  Sveinsson, ou aller à la découverte  du  site  géothermique de Namafjall et ses marres de boue en ébullition. J’enchainerai par la suite vers Husavic afin de voir la Cascade de Dettifoss ,explorer le Parc national de Jökulsárgljúfur, puis aller à la découverte des orgues basaltiques présentes dans le fameux site de Hljodaklettar . Bien évidemment, ceci n’est qu’un échantillon d’une multitude d’endroits à visiter.

Gastronomie et hébergement en Islande

Hôtels de luxe, guesthouses, fermes, auberges de jeunesse,  refuges, hôtels Edda… les solutions d’hébergement ne manquent pas, ceci dépendra évidemment de mes priorités de logement et de mon porte monnaie, mais il faudrait néanmoins que je fasse ma réservation bien à l’avance afin d’éviter tout éventuel problème de dernière minute même si l’embarras du  choix de l’hébergement ne peut que me rassurer d’avantage.

Pour ce qui est de la cuisine islandaise, elle est initialement basée sur du mouton, du poisson, et de toute sorte de produits laitiers. On peut citer le Harðfiskur, poisson séché, Lifrarpylsa, saucisse de foie de mouton, le Skyr un produit laitier assez proche du yaourt, ou le Kartöflustappa (une sorte de purée de pomme de terre). Coté desserts, le Pönnukökur (pancake) ou le Slöngukaka (gâteau aux chocolat) font partie des plats préférés des islandais.