Préparer un voyage au Japon, 10 choses à savoir

Le Japon est l’un de mes pays préférés dans le monde. Il a un climat, une culture et une histoire qui lui sont propres, alors préparez-vous à vivre une expérience vraiment unique et mémorable.

La plupart des voyageurs au Japon font une variété d’activités, il est donc important de faire des bagages intelligents et d’éviter de prendre tout ce dont vous n’avez pas besoin ou d’oublier ce que vous faites ! La plupart des voyageurs au Japon font une variété d’activités, il est donc important de bien réfléchir et d’éviter de prendre tout ce dont vous n’avez pas besoin ou d’oublier ce qui est indispensable !
uniqlo rue tokyo

1 – Adaptateur  universel

Attention car les prises japonaises ne sont pas les mêmes que celle que nous connaissons en France : ce sont deux broches plate. L’autre point important à vérifier est le voltage. Au Japon c’est 110V, par chez nous c’est 220V. Les accesoires modernes comme les chargeurs de téléphone portable sont normalement compatible 110v et 220v néanmoins ça ne vous dispense pas d’apporter tout de même un adaptateur pour convertir les broches ronde en broches plates.

2 – Comment s’habiller pour un voyage au Japon ?

Les Japonais sont ouverts d’esprit sur la mode, elle offre un large éventail de tendances différentes. Vous pouvez porter à peu près tout ce qui vous convient, y compris des shorts et des débardeurs (et que le temps le permet). N’oubliez pas d’apporter une veste de pluie légère si vous êtes de passage en saison des pluies ! De plus, il est impoli d’aller pieds nus dans la plupart des endroits et les tongs sont interdites, alors apportez beaucoup de chaussettes confortables juste au cas où !

3 – Le temps au Japon selon les saisons

Vous découvrirez que le mode de vie japonais est appréciable et que la culture est fascinante. Ne partez pas avec des valises pleine parce que vous voudrez certainement faire des emplettes, mais assurez-vous de choisir une garde-robe polyvalente qui vous permettra de passer de l’exploration, des visites de sanctuaires, des achats aux des sorties semi-formelles pour le dîner.

PRINTEMPS – Mars, avril, mai : Le temps doux et agréable et les arbres en fleurs font de cette période un moment idéal pour profiter du Japon. Ils sont aussi ce qui fait du printemps une période touristique si populaire, alors préparez-vous à la foule. Des pluies peuvent survenir, et vous verrez des fluctuations dans le temps, alors soyez préparé avec de bonnes couches qui peuvent être facilement ajoutées et enlevées.

Apportez une veste légère et des pantalons et hauts doux pour vous garder à l’aise et aéré. Les températures moyennes se situent entre 4 °C et 13 °C.

ÉTÉ – Juin, juillet, août : La plupart des endroits au Japon sont chauds pendant l’été, avec une humidité qui aggrave la situation. Le tourisme est un peu plus léger en cette période de l’année.

Prévoyez des vêtements qui vous garderont au frais dans la chaleur, mais essayez de rester respectueux et de bon goût dans la mesure du possible. Tissus légers, jolies blouses, jupes ventilées et chapeau de soleil vous serviront bien. Les régions montagneuses du Japon sont moins chaudes et plus agréables. Les températures moyennes se situent entre 18 °C et 27 °C.

AUTOMNE – Septembre, octobre, novembre : C’est la saison des typhons, mais quand il n’y a pas d’orages, le temps est généralement doux et agréable, quoique un peu imprévisible.

Préparez-vous pour tous les temps : pantalons et jupes confortables, chemisiers et pulls. Apportez une veste de pluie qui peut aussi vous garder un peu au chaud – tout ce qui peut être utilisé à des fins multiples vous fera gagner de la place dans vos bagages.

Les températures moyennes se situent entre 13 °C et 18 °C.

HIVER – décembre, janvier, février : Les hivers dans les hautes terres japonaises sont enneigés et magnifiques. Les basses altitudes voient encore un peu de neige, mais apprécient surtout les journées fraîches et fraîches pour lesquelles vous aurez encore besoin d’équipement pour vous réchauffer.

Un Pull et une veste ou un manteau sont nécessaires, plus des bonnets et des gants si vous pensez en avoir besoin (la plupart des gens en ont besoin). Les températures moyennes se situent entre  -4°C à 2°C.

4 – L’eau du robinet au Japon est-elle potable ?

Oui, dans la plupart des endroits au Japon, l’eau du robinet est potable. Cependant, si cela vous inquiéte, vous pouvez prendre de l’eau en bouteille à l’un des nombreux 7-Eleven ou apporter votre propre bouteille d’eau filtrée pour vous réapprovisionner en eau douce lorsque vous en avez l’occasion.

5 -Doit-on donner un pourboire dans les restaurants au Japon ?

Il n’y a généralement pas de pourboire au Japon. Parfois, un pourboire peut même être refusé. Au lieu de cela, si vous buvez vos nouilles et faites des bruits d’appréciation, c’est que vous avez apprécié votre repas !

tori

6 – Comment puis-je voyager avec un budget limité au Japon ?

Le Japon a la réputation d’être cher et, comparé à la Chine ou à l’Asie du Sud-Est, il l’est certainement. Mais il existe de nombreuses façons pour les voyageurs à petit budget de profiter du Japon. Les gens sont très hospitaliers, donc le “Couchsurfing” peut être une belle expérience (bien que les appartements soient petits, alors préparez-vous à dormir sur un matelas à même le sol). Vous pouvez également trouver des auberges bon marché ou des hôtels d’affaires qui auront soit une petite chambre simple avec un matelas ou un tube avec un lit dans lequel vous pourrez dormir. Ces auberges et hôtels d’affaires offrent à peu près le même tarif qu’en Amérique du Nord.
Aller au marché ou dans un restaurant ou un bar bon marché est un excellent moyen d’économiser. J’ai trouvé que pour environ 10€ je pouvais obtenir de très bon repas ! Bien sûr, vous pouvez aussi cuisiner votre propre nourriture et si vous restez avec un hôte, je suis sûr qu’ils seront heureux de partager leurs recettes préférées avec vous ! Même les sushis à emporter ou les nouilles du supermarché sont aussi savoureux que ceux que l’on trouve dans beaucoup de restaurants japonais chez nous.

7 – Apportez des liquidités et vos cartes de crédit VISA et MASTERCARD

Cela va sembler terriblement banal, mais un voyageur ne peut survivre sans carte de crédit ou de débit et sans espèces. Les deux sont d’égale importance. Beaucoup de visiteurs ont découvert à leur grande surprise que vous ne pouvez pas payer vos achats, vos factures de restaurant, etc. tout le temps avec une carte – malheureusement, aussi avancé que soit le Japon, il a toujours une culture du cash. Généralement, il peut être une bonne idée d’avoir au moins 20,000 yens en liquide sur vous. Il serait également recommandé d’appeler votre compagnie de carte de crédit à l’avance et de lui faire savoir les dates de votre voyage à l’étranger et d’en augmenter les plafonds, afin que votre carte ne soit pas soudainement refusée.

Pour quelqu’un qui a peu d’argent en main et une facture de restaurant à payer, une deuxième chose choquante qu’il découvrira alors est qu’il n’est pas toujours facile de trouver un guichet automatique qui fonctionne avec des cartes internationales. Pour votre tranquillité d’esprit, apportez au moins la moitié de votre budget en espèces. Certaines personnes apportent tout en espèces – ce qui soulève évidemment des questions de sécurité, car ce serait un désastre s’il était volé, mais n’oubliez pas que le Japon est un pays très sûr. Il suffit de faire preuve d’un peu de bon sens et de ne pas garder tout votre argent au même endroit.

Si vous avez besoin de retirer de l’argent à un guichet automatique, vous pouvez habituellement le faire dans une succursale de 7-Eleven ou de Japan Post Bank. N’oubliez pas que la plupart des guichets automatiques ont des limites sur ce que vous pouvez retirer en une seule journée. Beaucoup se limiteront à environ 100 000 yens, mais cela peut varier selon les régions.

Enfin, notez que le paiement des petits achat avec de grosses coupures (par ex. 10 000 yens) au Japon n’est généralement pas un problème. Les dollars, l’euro et les autres devises autres que le yen ne sont généralement acceptés nulle part.

8 – L’achat d’un Rail Pass en vaut vraiment la peine

Un Japan Rail Pass peut vous faire économiser beaucoup d’argent, surtout si vous prévoyez de voyager dans une région particulière ou dans tout le pays. Vous pouvez acheter un pass illimité valable pour une région ou pour tout le pays. Vous aurez ainsi accès aux trains à grande vitesse (Shinkansen) et aux trains de banlieue, aux autobus et aux ferry de la marque JR, souvent pour environ le même prix que deux billets de train individuels. N’oubliez pas que les pass sont valides pour un certain nombre de jours au cours d’une période de 7, 14 ou 21 jours et ne peuvent être utilisés sur les trains Nozomi. Les JR pass doivent également être achetés avant votre arrivée au Japon, mais vous devrez quand même les valider dans un bureau JR avec votre passeport et votre coupon en main à votre arrivé et décider de la date de début de validé de votre pass.

9 – Ne vous faites pas remarquer

Au Japon, il est extrêmement important de surveiller le volume de votre voix et le contenu de votre conversation. Tout le monde au Japon est conscient du fait qu’ils partagent de l’espace avec d’autres, de sorte que maintenir les conversations à un minimum et les niveaux de voix à un faible volume en public est toujours apprécié. D’ailleurs, vous ne verrez pratiquement jamais un japonais répondre au téléphone dans le métro.

10 – Le Japon est-il un endroit sûr ?

Le Japon est dans l’ensemble très sûr et la criminalité est faible. Une fois, j’ai rencontré une fille qui était professeur d’anglais à Tokyo, et elle m’a dit qu’elle avait laissé son portefeuille dans une gare. Elle était assise là, intacte, et le lendemain, lorsqu’elle a refait ses pas, c’était au même endroit (très fréquenté) qu’elle l’avait laissée.

Mais même si le vol n’est pas courant dans la culture japonaise, cela ne veut pas dire que cela ne peut pas vous arriver. Comme partout dans le monde, soyez toujours conscient de votre environnement et faites preuve de bon sens. Et nous vous recommandons toujours de souscrire une assurance voyage pour vous assurer d’être couvert en cas de vol ou d’autres urgences.