Sélectionner une page

Vous rêvez de bâtir une maison à Madagascar ? Sachez que pour réussir votre projet, il faut respecter à la lettre les us et coutumes du pays. Dans ce cas, découvrez dans cet article toutes les étapes nécessaires à la réalisation de la construction.

Consultation d’un astrologue

Avoir un toit est un grand privilège et aussi un signe d’indépendance et de réussite pour la famille malgache. Alors, si vous envisagez de construire une maison à Madagascar, vous devez faire appel à un astrologue de renom avant le début des travaux. Il déterminera la date du début de la fondation. Pour éviter les malédictions, les dires de l’astrologue s’imposent. Le cas contraire exposera les propriétaires à des problèmes subséquents tels que des accidents en cours de construction ou la mort même d’un membre de famille.  

Le traçage de la fondation 

Avant la première bêche, ou tsatoka angady, une prière auprès des ancêtres s’impose. La bénédiction de ces derniers est fortement demandée. Le plus ancien de la famille ou zoky olona prononce cette prière et verse quelques gouttes d’alcool dans les coins Nord Est de la construction. Vient ensuite les membres de la famille, dont les parents, qui sont encore vivants, sont conviés à donner le coup de première bêche angady dans la fondation. Les maçons érigent les piquiers délimitant la fondation à creuser. Tous les membres du fokonolona portent leur entraide pour délimiter et terminer les travaux à finir pour la mise à niveau de la fondation.

L’orientation de la maison

Il appartient à l’astrologue d’orienter la maison en fonction de la position du soleil, du vent dominant et des reliefs environnants. Les quatre points cardinaux ont leurs spécificités dont la cote Est est consacrée aux ancêtres. Pour le côté Nord, il est réservé aux honneurs et aux autorités tandis que son côté opposé indique les actions maléfiques ou aux personnages soubassement placés. Généralement, la façade principale est orientée à l’Ouest suivant le coucher du soleil. Une fois terminée, les propriétaires de la maison devront s’efforcer à disposer les meubles selon les orientations sues indiquées.

La pose de la première pierre

La composition magique de la tradition malgache est le mélange entre le miel, le lait et le toaka gasy. Ce mélange est à verser sur la première pose. C’est un signe de prospérité et de bonheur pour la propriétaire de la maison. À ce moment-là, il prononce les souhaits à venir pour tous les membres de la famille qui vont y résider. Après cette pose, les propriétaires de la maison laissent les maçons travailler dans un délai prévu avant la pose de la toiture. Le drapeau national est érigé en guise de triomphe. Les charpentiers exécutent la mise en place de la couverture de la toiture.

L’inauguration de la maison

Avant d’occuper définitivement la maison, les propriétaires invitent tous les membres de la famille à convier de leur présence l’inauguration de la maison. Une fête sera organisée le jour J. Lors de l’inauguration, les propriétaires de la maison doivent servir aux invités du riz à mélanger avec du miel et du lait. C’est un signe de vœux pour la richesse et la prospérité. En contrepartie, les convives donnent des offrandes aux propriétaires en leur souhaitant prospérité, santé, bonheur et réussite. Ces échanges de vœux sont dictés dans par les us et coutumes malagasy.