Comment entretenir une surjeteuse ?

La surjeteuse est un modèle de machine à coudre utilisée spécialement dans le cadre des surfilages et des coupes de tissus. Grâce à elle, il est également possible d’effectuer des assemblages de tissus et différents types de finitions. Si elle est très utile, la surjeteuse n’en est pas moins une machine qui, malheureusement, au fil du temps, se dégrade. Pour la préserver des désagréments techniques et afin qu’elle puisse durer assez longtemps, un entretien doit être effectué. Comment doit-on alors s’y prendre pour bien entretenir une surjeteuse ? Découvrez, dans les lignes qui vont suivre, les différentes réponses à cette problématique.

entretien surjeteuse

Quelles sont les différentes étapes de l’entretien d’une surjeteuse ?

L’entretien d’une surjeteuse est un processus qui se fait en trois principales phases :

  • Le nettoyage ;
  • Le contrôle des pièces (afin de détecter celles qui doivent être remplacées ;
  • La lubrification.

Chacune de ces étapes est observée à un moment précis.

Le nettoyage de la surjeteuse

La surjeteuse doit être nettoyée fréquemment. L’idéal est d’effectuer ce nettoyage après chaque utilisation de votre machine. Sur chaque surjeteuse se trouve un capot qui cache les mécanismes de la machine. Pour effectuer le nettoyage de la surjeteuse, il va falloir, dans un premier temps la débrancher. Puis, le capot doit être ouvert. Ensuite, à l’aide d’un pinceau (ou alors d’une petite brosse), il faut nettoyer les mécanismes de la machine en se débarrassant des poussières et des résidus de tissus (qui s’accumulent à l’intérieur de la machine).

Par contre, pendant ce nettoyage, il faudra veiller à ce que les résidus de tissus ne se coincent pas dans les mécanismes de la surjeteuse.

Le contrôle et le changement des pièces

Les pièces d’une surjeteuse n’ont pas le même statut en ce qui concerne le contrôle et le remplacement. Ainsi, certaines pièces doivent être plus contrôlées que d’autres.

Les aiguilles jouent un rôle important dans le fonctionnement de la surjeteuse. De ce fait, il est important de les remplacer régulièrement afin d’éviter qu’elles ne se brisent en pleine couture. En plus, il faut qu’elles soient remplacées exactement par les mêmes modèles. En ce qui concerne les couteaux de la surjeteuse, ils doivent être remplacés seulement lorsqu’il a été constaté qu’ils commencent par s’user ou par faiblir pendant les différents travaux. Là aussi, il faut opter pour les modèles de couteaux qui sont à l’origine utilisés par votre surjeteuse.

Le pied presseur, quant à lui, doit être contrôlé. En effet, lorsqu’il n’est pas placé comme il faut, la conséquence sur la surjeteuse est que la plupart des travaux seront ratés.

La lubrification de la surjeteuse

Avant toute manœuvre de lubrification, il faut au préalable débrancher la surjeteuse. Ensuite, il faut prendre la notice d’utilisation, car c’est elle qui renseigne sur les pièces qui peuvent être lubrifiées et sur celles qui doivent l’être forcément. Il est même conseillé de ne pas lubrifier sans la notice, car si on se trompe de pièces, la conséquence la plus sûre est qu’on risque d’avoir des pièces de tissus qui seront tachées la prochaine fois qu’on se servira de la surjeteuse.

La touche des spécialistes

Pour ceux qui se servent de leur surjeteuse assez souvent, les mesures d’entretien citées plus haut sont efficaces, mais pourraient ne pas suffire à garantir une longévité de la machine. Alors, il est conseillé, une fois tous les deux ans, d’apporter sa surjeteuse à des boutiques spécialisées dans l’entretien des mécanismes de la surjeteuse. Les entretiens menés dans ces boutiques pourront être effectués sur des pièces plus délicates ou sur des mécanismes plus complexes de la surjeteuse (par exemple : le moteur).