Sélectionner une page

Que cela soit pour un chantier classique ou pour des travaux différents, un groupe électrogène est parfois nécessaire. Pour ceux qui ne sauraient pas ce qu’est un groupe électrogène, cela consiste donc en un appareil thermique fonctionnant à l’essence ou au gaz qui brûle donc de carburant pour créer de l’énergie. Cet élément est indispensable sur les chantiers qui ne sont pas connectés à l’électricité, par exemple. Bien évidemment, ces éléments peuvent être utilisés par des professionnels, mais aussi par des particuliers qui souhaitent avoir de l’électricité à un endroit précis. Dans cet article, nous allons donc vous présenter les différents types de groupes électrogènes.

Le groupe électrogène au gaz naturel

En premier lieu, nous avons décidé de vous parler de la première alternative de groupe électrogène. Dans la majorité des cas, il est important de reconnaître que le groupe électrogène est un élément qui pollue assez fortement puisqu’il brûle de l’essence au même titre qu’une voiture. Cependant, avec les avancées technologiques et les progrès industriels, on peut désormais retrouver des groupes électrogènes au gaz naturel. L’avantage principal de ce groupe electrogene réside dans le fait que c’est écologique. En effet, le gaz naturel est donc puisé dans le sol et sa consommation ne produit que très peu de pollution. Par conséquent, si vous utilisez ce type de groupe, vous polluerez beaucoup moins que si vous utilisez de l’essence classique.

Ceci est donc le premier avantage. Cependant, il y en a beaucoup d’autres. En effet, avec les progrès technologiques, ce moteur a besoin de moins de carburant pour fonctionner. Par conséquent, vous allez économiser de l’argent assez conséquemment pour un meilleur rendement. Selon les modèles, 15 litres de carburant classique permettraient de réaliser plus de 10 heures d’autonomie. En clair, pour une journée de travail, vous n’aurez besoin que de 15 litres de carburant, que cela soit du gaz ou autre. Pour les modèles plus anciens, il est important de savoir que les réservoirs étaient nettement moins importants et que la consommation était beaucoup plus importante ce qui était très éreintant puisqu’il fallait remplir sans cesse le réservoir afin d’avoir de l’énergie.

Le groupe électrogène à l’essence

Maintenant que nous avons vu l’alternative écologique, il va être intéressant de s’attarder à parler du modèle original. Concrètement, avant toute chose, nous ne vous conseillons pas du tout l’essence pour fonctionner. En effet, elle possède un inconvénient incroyable : elle ronge le moteur. En effet, comme pour les voitures, le groupe électrogène va souffrir du passage de l’essence chaude et le carburateur, même pièce que pour un véhicule classique, va s’user très rapidement et vous devrez le changer tous les ans, ce qui n’est pas pérenne. En dehors de cet inconvénient majeur tout de même, le groupe électrogène à l’essence est un très bon élément qui permet vraiment de faire de l’énergie assez durablement. En plus de cela, les groupes qui fonctionnent à l’essence sont en général, beaucoup moins bruyant que les modèles au gaz. Ils sont aussi plus légers, donc plus simples à déplacer.