Sélectionner une page

Ce n’est plus un secret pour personne, le monde des cryptomonnaies est en train de vivre un moment très complexe de son histoire. En effet, en l’espace de quelques semaines maintenant, le cours des valeurs est en train de s’effondrer radicalement. Une descente aux enfers due à de nombreux événements sur la scène économique et sur les marchés financiers. Dernier événement en date donc, des néobanques présentes surtout sur le web ont décidé d’interdire purement et simplement les virements à destination des plateformes d’échanges de monnaies virtuelles. Faisons ensemble le tour de cette annonce. 

Des banques bannissent Binance 

Avant tout, si vous ne connaissez pas Binance, il est important de dire que c’est certainement l’une des plateformes les plus performantes et les plus importantes sur la scène crypto actuelle. En effet, cette plateforme regroupe plusieurs millions d’utilisateurs à travers la planète. Cette plateforme, surtout connue parce qu’elle fut la première à proposer des cryptomonnaies avec des valeurs plus basses et des stablecoins plus intéressants, serait donc dans la tourmente. Donc, après des mois de montée fulgurante, cette plateforme se heurterait à présent à des banques qui ne voudraient simplement plus travailler avec cette plateforme. $

Concrètement donc, selon cette annonce de la part de plusieurs néobanques digitales, des mesures ont dû être prises pour éviter de souffrir de la chute des cryptomonnaies. Selon ces entreprises, cette mesure a été prise dans l’urgence pour se protéger. En effet, elles auraient surtout peur de voir leurs actions descendre fortement dans le sillage des cryptomonnaies. Par conséquent, la décision a été prise d’interdire purement et simplement les virements entre la banque et cette plateforme qu’est Binance. Alors, il est important d’apporter quelques petites subtilités à cette annonce. Déjà, ces néobanques restent des établissements financiers de niche et ne représentent pas forcément un grand nombre d’utilisateurs, ce qui devrait limiter la perte. 

Cependant, le réel problème provient plutôt du fait que cela va rajouter de la tension dans un monde déjà en tremblement constant. En effet, cela fait déjà plus de deux semaines que le monde des cryptomonnaies est en ébullition et que chaque événement sur la scène financière ou sociale vient rajouter de la tension. Le vrai problème de cette annonce réside donc dans cette tension-là, entre tous les acteurs de ce monde. Bien que ces banques aient agi dans l’urgence la plus totale pour se protéger, il se pourrait aussi qu’elles ne reviennent pas en arrière lorsque cela ira mieux pour la cryptomonnaie. Pour l’instant, il est impossible de dire si cela changera ou non. 

En tout cas, cela vient donc rajouter de l’huile sur le feu et raviver les braises dans le milieu de la cryptomonnaie qui est certainement au plus bas. Pour rappel, le Bitcoin a perdu plus de 30 000 dollars de sa valeur en l’espace de 2 semaines. Pour beaucoup d’économistes, ce krach boursier est nécessaire. Pour d’autres, cet événement va tuer les cryptomonnaies et celles-ci ne se relèveront pas. Bien évidemment, c’est une affaire qu’il va falloir suivre.