Sélectionner une page

Les professionnels dans le monde des jouets craignent des pénuries. Alors, père Noël tardera-t-il à venir cette année ou pas ? Le confinement ne facilite pas la tâche à ceux qui œuvrent pour que les jouets arrivent sous le beau sapin.

Le FJP (Fédération française des industries Jouets Puériculture) a fait comprendre que chaque semaine passée sous confinement c’est quatre millions de jouets non arrivés à destination. Le confinement a fait que les fournisseurs se tournent vers d’autres pays pour faire la livraison, si au début les commandes étaient destinées à la France. Mattel par exemple, qui est connu pour ses poupées Barbie ou ses produits de films dérivés, comme Marvel ou Harry Potter. Le manque de visibilité sur la réouverture des points de vente a fait que Mattel se tourne vers d’autres clients. Philippe Gueydon, le responsable de King Jouet s’est prononcé sur la question : « Une saison de Noël avec plus de ruptures que d’habitude ». Le patron de l’enseigne a par la suite confirmé par : « Sur un magasin de type King Jouet qui compte environ 8 000 références, une bonne vingtaine d’entre elles sont habituellement en rupture à la veille de Noël ». Pour cette année, Philippe Gueydon prévoit une quarantaine de références manquantes.