Sélectionner une page

C’est sur TF1 sur le micro d’Anne-Claire Coudray que Jean-Luc Mélenchon se déclare candidat à la Présidentielle de 2022. Il s’engage dans la course présidentielle pour la troisième fois. En effet le leader de LFI (La France Insoumise) s’est déjà présenté aux deux élections auparavant, celles de 2012 et 2017. Il n’a surpris personne par sa déclaration qui justifie les rumeurs donc, puisque l’homme charismatique est connu pour sa ténacité. Cependant, les personnalités politiques du moment le critiquent pour un mauvais timing.

« Oui, je suis prêt. Je propose ma candidature… J’ai un programme, une équipe prête à gouverner. 2022, le moment à changer », voila les propos de l’homme. Toutefois, son programme se voit critiqué pour n’être qu’une adaptation de la précédente.

« Nous sommes pour une candidature citoyenne »

Ses opposants le qualifient de ne pas avoir trop d’ambition avec ces 0,03 % de voix de la population. Avec plus de 113 000 appuis à l’heure actuelle, Jean-Luc Mélenchon devrait avoir une facilité à l’investiture populaire. Il a dit : « Quand tout va mal et que ça semble être noire, il faut allumer une lumière pour qu’on se dire qu’il y a un bout du tunnel ». Il a entre autres dénoncé les dérives de ceux qui sont aux commandes du pays actuellement. Il se prononce comme étant la porte de sortie pour la crise sanitaire traversée par la France présentement. Il se promet d’être à la hauteur pour résoudre les problèmes et surtout répondre aux peurs et angoisses des Français.

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Jean-Luc Mélenchon (@jlmelenchon)