Sélectionner une page

Cela fait plus de deux semaines que la défaite de Donald Trump à course à la présidence pour les États-Unis d’Amérique a été annoncée. Joe Biden sera donc le nouveau locataire de la Maison-Blanche. Mais, en attendant l’investiture du futur homme fort de l’État, le président sortant est en déprime. Il reste cloitré dans les murs de la Maison-Blanche.

Donald Trump n’a encore accusé réception de sa défaite. Officiellement, il n’a jamais félicité Joe Biden, et depuis, il n’a jamais cessé de clamer que les votes ont été truffés de trucages. Il campe sur sa position comme quoi il a remporté cette élection et largement aux devants de Joe Biden. Et actuellement, le président sortant ne prête oreille à personne. Même l’ancienne première dame Michelle Obama qui lui a fait passer le message. Les proches de Donald Trump racontent qu’il est en totale déprime. L’heure est donc à l’inacceptation pour Donald Trump, qui renvoie toutes les personnes qui osent le persuader du contraire. Business Insider a d’ailleurs annoncé que l’ex-président a annulé tout son programme à Mara-Lago pour le Thanksgivings. Voici ce qu’a déclaré leur porte-parole : «  Mise à jour de la planification des fêtes : le Potus et Flotus célébreront cette année les vacances de Thanksgivings à la White House ».

Que fait donc Donald Trump pendant ce temps ?

Il est en train de remettre à jour son profil Twitter et à profiter du câble. Donald Trump ne se montre pas en public, il reste cloitré à la Maison-Blanche, toutefois, il reste très actif sur les réseaux sociaux. Selon ses collaborateurs l’ex-président n’est pas d’humeur la plupart du temps. Ils ont déclaré ceci au New York Times : « L’humeur du président est souvent sombre ». Un responsable de la Maison-Blanche a même déclaré que Donald Trump est « en mode bunker », qu’« Il est encore plus ancré dans sa position qu’il ne l’était au début. Il pense que c’est sa base pour 2024, et que la moitié du pays rassemble des guerriers qui se battent pour lui, et qu’il doit continuer à se battre ». Depuis qu’il a perdu aux élections, il est encore plus agressif sur les réseaux sociaux. Il utilise toujours la majuscule pour montrer sa contestation à la victoire de Joe Biden. Et si ce n’est pas, la victoire contestée de Joe Biden est son sujet, c’est le licenciement de tous ceux en qui il n’a plus confiance.

Donald Trump va-t-il un jour accepter sa défaite ?

Il y a quelques jours de cela, il a licencié le directeur de la Cybersecurity and Infrastructure Security Agency. Parce qu’il a affirmé qu’il n’avait : « aucune preuve qu’un système de vote a supprimée ou perdu des votes, modifié des votes ou a été compromis de quelque manière que ce soit ». Peter Navarro a dit : « À la Maison-Blanche, nous continuons à travailler en considérant que Trump va avoir un second mandat… ». La passation entre les deux hommes devrait se faire le 20 janvier 2021. Mais plus ce jour approche, plus l’inquiétude au sujet de Donald Trump s’agrandit.