Sélectionner une page

La série médicale Grey’s Anatomy a intégré la pandémie dans leur montage. This Is Us n’est pas en reste. Le Covid-19 aurait donc envahi nos quotidiens, mais aussi nos écrans. Le film « Connecté », la série Grey’s Anatomy, ou encore This Is Us font entrer le confinement, les masques et d’autres protocoles du Covid-19 dans la fiction. Les séries américaines sont d’ailleurs connues pour être très réactives face à ce genre de situation.

Les producteurs de Grey’s Anatomy vont reprendre du service pour la 17e saison de la série américaine très adulée par les téléspectateurs. On observera un petit léger contre temps dans la diffusion à cause de la crise sanitaire due au Covid-19. Les chirurgiens de la série culte reviennent donc en tenue de cosmonaute bien sûr, mais avec une touche de glamour à l’américaine.

La productrice exécutive de Grey’s, Krista Vernoff avait donné des explications concernant cette décision, elle a dit qu’il était impossible « d’ignorer la plus grande histoire médicale du siècle ». Pour Krista Vernoff, c’est une question de responsabilité envers tout le corps médical. Elle a exprimé ses idées dans Hollywood reporter. Évoquer la situation sanitaire est une évidence même pour les showrunners de Chicago Med AFP Diane Frolov et Andrew Shneider : « Ne pas le faire n’aurait pas été réaliste ».

Asthénie et normes fraiches

On invoque la « lassitude » donc dans le premier épisode de la saison 6. Une asthénie causée par le Covid-19. On invoque de « Nouveaux protocoles mis en place pour protéger les patients et les soignants du virus », le tout en toile de fond. Des programmes médicaux essaient tant bien que mal de suivre le rythme comme The Good Doctor ou encore The Resident. Ils vont essayer de se frotter à la pandémie, sans trop parler des impacts économiques et sociétaux.
On peut remarquer dans la série This Is Us sur Canal + en France que la famille Pearson porte des masques et se font des papouilles en distance. La série entame la saison 5, on y parle alors d’un essai clinique pour une maladie terrible dans le genre. Dans The Conners, on privilégie les conséquences économiques de ce genre de maladie. On y parle d’une famille ouvrière qui galère financièrement sans protection budgétaire, selon Dave Caplan.

Des situations jamais invoquées

Ainsi dans the Conners, David Caplan a expliqué : « Cela nous a semblé naturel d’intégrer le Covid dans la vie des personnages qui avaient démarré des entreprises, essayaient désespérément d’avancer dans leur carrière ». Toute la famille va donc revenir cohabiter ensemble sous le même toit. Le père est sous la menace d’une expulsion, la belle sœur essaie de sauver son restaurant et devienne livreuse à vélo. La production a eu une nouvelle idée, celle d’intégrer le point de vue « Américains réticents » à accepter la science, mais aussi les protocoles sanitaires. David Calpan a souligné que : « c’est quelque chose qui existe réellement dans notre pays. Donc c’est restitué dans notre série ».

Covid-19, Plan Cœur y consacre un épisode spécial au confinement

Si à Hollywood le système est en marche pour les séries et les films, en France ce n’est pas encore bien rodé. Ceci étant, Plan Cœur une série romantique sur Netflix consacre un épisode parlant du confinement pour cet été. Un « Si Grand Soleil » sur France 2 a zappé le confinement et entame les conséquences d’une épidémie. Le scénariste Olivier Szulzynger raconte pour AFP : « Infirmière mal payée, son héroïne, Claire, se met à cambrioler des riches avec l’employée d’un supermarché qui comme elle, a bossé comme une dingue ».

Si pour Olivier Szulzynger et « Un Si Grand Soleil », on essaie de limiter les allusions au Covid-19 pour pouvoir offrir aux téléspectateurs « une respiration dans l’actualité ». D’autres séries se lancent dans l’aventure de la crise sanitaire.
Il y a Social Distance qui a été tourné pendant le confinement, on y expose le maintien des relations sociales à travers les écrans et les applications. Il y a aussi le film Costal Elites (HBO) qui propose de mettre en scène cinq personnages face à leur webcam.

La France est représentée par Dany Boon qui aménage pour Netflix une comédie sur le confinement dans un immeuble parisien. Quant à Amazon, il va diffuser jeudi « Connectés », joué par Michaël Youn et Audrey Fleurot. C’est un mélange de Thriller et de comédie. On y invoque un apéro qui aurait mal tourné. Romuald Boulanger son réalisateur se dit « Convaincu qu’il faut raconter des histoires qui nous touchent directement ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

Une publication partagée par Grey’s Anatomy Official (@greysabc)