Sélectionner une page

La cigarette électronique a fait son apparition sur le marché français en 2008, depuis cette dernière fait intégralement partie de la vie quotidienne d’un quart des citoyens. Il s’agit d’un outil technologique contenant des liquides à base d’arômes et d’un certain pourcentage de nicotine, permettant ainsi à son utilisateur d’obtenir une volute de vapeur en inspirant. Si la cigarette électronique a su se créer une place et occuper une importante partie du marché de consommation, elle reste tout de même un outil technologique dont il faut prendre soin. En effet, dans le but de garantir son bon fonctionnement et sa durabilité, il est capital de réaliser certains gestes de nettoyage et d’entretien de façon régulière.

Comment bien nettoyer une cigarette électronique ?

Depuis plusieurs années maintenant, les cigarettes électroniques connaissent une hausse importante de leur consommation en France. Afin de répondre à la demande, de plus en plus de modèles ont alors été mis en vente, comme les cigarettes électroniques classiques ou encore les cigarettes électronique pré-remplies.

Si chacune possède sa propre manière de fonctionner et ses propres caractéristiques, en réalité toutes les versions ont un point commun primordial : l’entretien. En effet, il est capital de prendre soin de cet outil en réalisant un nettoyage complet et efficace de manière régulière.

Dans un premier temps, il faut nettoyer l’embout principal (autrement dit le drip-tip) dans le but d’éviter l’accumulation de poussières et impuretés. Ce dernier peut être lavé à l’aide d’un chiffon propre légèrement humidifié.

Le reste de l’entretien dépend des conseils donnés par les professionnels, par exemple une e-cigarette non démontable ne se nettoie pas de la même manière qu’une cigarette électronique possédant une batterie détachable. Dans le premier cas, l’entretien concerne la partie extérieure et est réalisée avec un chiffon, tandis que dans le second cas, les pièces sont nettoyées individuellement à l’aide d’eau et d’alcool.

En plus de cela, il est également important de prêter une grande attention à l’usage des différentes parties, notamment la résistance. Cette dernière doit être changée tous les quinze jours ou trois semaines en fonction de l’usure. Cette étape permet d’assurer une meilleure durée de vie à la cigarette électronique.

Les gestes à éviter pour l’entretien d’une cigarette électronique

Si le nettoyage de cet outil est une étape extrêmement importante pour sa durabilité, il est tout de même nécessaire de le réaliser avec grand soin. Il arrive parfois qu’une cigarette électronique soit abîmée suite à un entretien mal fait. Pour cela, il faut éviter les gestes suivants :

  • Noyer la résistance : cette dernière n’a pas besoin d’être passée sous l’eau, mais uniquement d’être remplacée.
  • Attendre trop longtemps entre chaque nettoyage : cela engendre l’accumulation de résidus et, par conséquent, de poussières.
  • Changer les arômes sans nettoyer : l’entretien doit être effectué régulièrement, notamment lorsque l’utilisateur décide de modifier la saveur. Cela permet un bon entretien et une meilleure qualité.
  • Utiliser des produits non recommandés : en fonction des appareils, le nettoyage de la cigarette électronique peut être réalisé à l’eau et peut contenir un peu d’alcool ménager si besoin. Il est indispensable de ne pas utiliser d’autres produits ménagers pour son entretien.