Sélectionner une page

Vous prévoyez habiter dans un logement atypique, telle qu’une péniche, et vous demandez comment vous pouvez assurer cette habitation ? Vous êtes sur le bon article. Ici, nous essaierons de vous éclairer sur les points essentiels à savoir. 

Quelle assurance choisir pour une péniche ?

 Certaines compagnies d’assurance ont mis en place des assurances spécifiques, nommées « Assurance habitation nomade », afin d’assurer les types de logements peu communs qui peuvent se mouvoir. Toutefois, sachez que cette assurance n’est pas obligatoire. Elle sert uniquement de protection à la péniche, face à tous les potentiels sinistres qui pourraient la détériorer ou l’abîmer. Vous pourriez facilement dégrader des installations portuaires, ou même blesser un nageur par inadvertance.

Des assurances spécifiques existent telles que :

  • Assurance fluviale
  • Assurance bateaux fluviaux / bateaux de plaisance
  • Assurance des péniches…

Grâce à elles, la responsabilité civile – les dommages causés par la péniche à une personne tierce seront couverts – du pénichiste est protégée, au même titre que d’autres garanties qui peuvent se révéler extrêmement utiles lorsque l’on vit sur une péniche :

  •   La garantie dommages, qui prend en charge les frais potentiels liés à un incendie ou à un échouage…
  •   La garantie effets personnels, qui permet de rembourser la valeur des biens cassés ou perdus lors d’un sinistre (si la valeur de ceux-ci est indiquée sur le contrat)
  •   La garantie vol, comme son nom l’indique, qui vous permet d’être remboursé pour le vol de vos effets personnels si la péniche était bien fermée et sécurisée

Mais également des garanties concernant spécifiquement les péniches :

  •   La garantie pertes et avaries, qui permet la prise en charge des frais liés à la réparation de la péniche si cette dernière a subi une tempête ou une avarie
  •   La garantie renflouement, qui concerne le remboursement des frais engagés pour la remise à flots du bateau, si ce dernier a coulé ou est échoué
  •   La garantie frais de retirement ; si l’épave de votre bateau gêne la navigation fluviale, celle-ci sera retirée
  •   Mais aussi la garantie de déplacement de la péniche par voie terrestre…

Rappelons qu’avec le réchauffement climatique, la montée des eaux est imminente et les risques de crues et d’inondations s’aggravent. Il est donc préférable d’être assuré.

Néanmoins, il convient de s’assurer que l’on est éligible à une indemnisation, car certains documents manquants peuvent vous en exempter : c’est le cas si vous n’avez de permis bateau ; un défaut d’entretien de ce dernier ; ou si les dégâts ont eu lieu alors que vous aviez consommé de l’alcool ou des drogues.

Il convient également de préciser que les frais d’assurance d’une péniche sont déterminés selon la longueur de cette dernière et la surface d’habitation dont elle dispose. De plus, la valeur vénale du bateau va être expertisée avant la souscription au contrat. Selon certaine compagnie, annuellement, l’assurance représenterait 1 % de la valeur du bateau. Résidant sur une péniche, vous serez également amené à régler mensuellement des frais de redevance aux Voies Navigables de France (VNF).

Vous l’aurez compris pour être couvert en cas de sinistre, quelque soit votre résidence principal, il convient de mettre en place une assurance habitation pour vous protéger au mieux des risques et aléas de la vie.