Sélectionner une page

Depuis que l’animateur a annoncé sa maladie il y a deux ans sur l’émission Cap Horn sur M6. L’animateur de 62 ans garde son dynamisme et sa joie de vivre. Chose que l’on remarque tout de suite sur les quelques interviews qu’il a donnés depuis. Il a donc fait de la confidence sur son état de santé et sur le cancer qu’il combat depuis 2018.

Le 08 novembre 2020, l’animateur a accordé une interview à Télé-Loisirs. C’est en l’occasion de son nouveau numéro « Dossier Tabou » pour M6. Une émission spécialement dédiée aux violences faites aux représentants de l’État. Bernard De La Villardière a fait une révélation sur le profil de celui à qui il aimerait passer le micro. L’animateur voit bien son fils Marc reprendre les flambeaux, cependant, il n’est pas certain que Marc partagerait ses envies sur la question : « Je ne suis pas certain qu’il aspire à être devant la caméra. Il aime beaucoup le reportage ».

Bernard de La Villardière a par la suite entamé un sujet beaucoup plus personnel et plus délicat. Il est revenu sur un sujet plus grave qu’est son état de santé. C’était en 2018 que Bernard De La Villardière a été diagnostiqué avoir un cancer. Si, face à ce genre de situation, beaucoup auraient laissé de côté leur vie professionnelle, lui, il continue de faire vibrer les téléspectateurs. Lorsque Télé-Loisirs lui a posé la question : « Si la maladie ne l’a pas ralentie et diminuée dans ces capacités ? » l’animateur emblématique a répondu : « Bien au contraire, cela m’a plutôt fait accélérer ». Ce qui prouve que l’homme garde ses convictions et ses forces face à la maladie.

Combatif, c’est l’image que l’animateur renvoie à ses fans

C’était un mardi, le 27 novembre 2018 sur l’émission Cap Horn qu’il a parlée pour la première fois de ce cancer qui le rongeait. Et depuis son état d’esprit reste toujours positif. Il a expliqué qu’avant de prendre l’avion pour les Philippines, il aurait subi une opération. « J’avais eu, quelques semaines plus tôt, un petit pépin de santé. On m’a détecté un cancer…

Je ne vais pas en faire une histoire, parce qu’il y a des centaines de milliers de personnes à qui on annonce un cancer chaque année en France. Donc ça n’a rien d’exceptionnel ». Ce sont des propos qui révèlent sa combativité face à des journalistes. Une conclusion digne de ses émissions a clôturé son interview : « Quand on vous détecte un cancer, on passe par des moments difficiles. La vie prend un nouveau sens et pas question de remettre à plus tard les opportunités qui s’offrent à moi ».

 

Voir cette publication sur Instagram

 

No comment

Une publication partagée par Bernard de La Villardière (@delavillardierebernard) le